Mesures

De nombreux acteurs contribuent par leurs mesures à l’amélioration du système vélo en Suisse. Cette page présente des mesures qui ont une importance supérieure ou un caractère phare et qui peuvent ainsi inspirer et motiver.

Vous pouvez filtrer les mesures en fonction des acteurs et des champs d’action. Les contenus sont toujours présentés en fonction de leur actualité.

Les cinq champs d’action

Une infrastructure sûre et attrayante est une condition préalable pour que davantage de personnes fassent du vélo. L’amélioration de l’infrastructure passe notamment par la mise en œuvre de la loi sur les voies cyclables (plans directeurs), l’optimisation du droit de la circulation routière, la mise à disposition d’aides à l’exécution et l’élimination ciblée des points faibles du réseau routier. Les mesures infrastructurelles prennent toutefois du temps et ne déploient donc leurs effets qu’à moyen ou long terme.

Une meilleure mise en réseau du vélo avec les transports publics ainsi qu’avec d’autres prestataires de mobilité doit permettre d’augmenter l’intermodalité du vélo et de renforcer la multimodalité. La mobilité combinée peut être encouragée par exemple par des places de stationnement pour vélos aux arrêts de transport publique, des systèmes de location de vélos, l’embarquement des vélos dans les transports publics, mais aussi par des concepts tels que les plates-formes de transport. Les données relatives au réseau de pistes cyclables et à son état de fonctionnement revêtent également une importance croissante.

Dans le domaine de la mobilité cycliste, on ne dispose aujourd’hui que de données très limitées sur l’utilisation, les accidents, l’exposition des cyclistes, leur ressenti et leur perception subjective, etc. Des enquêtes, des études et des recherches doivent permettre de remédier à cette situation. Pour la planification et les utilisateurs, les géodonnées des pouvoirs publics, des entreprises et des utilisateurs eux-mêmes doivent être mises à disposition sous une forme appropriée. La formation et le perfectionnement des spécialistes des transports dans le domaine du vélo doivent être améliorés par des offres appropriées.

Des mesures spécifiques aux groupes cibles doivent motiver et permettre à des groupes de population aussi larges que possible d’utiliser le vélo au quotidien et pendant les loisirs. Il peut s’agir par exemple de mesures de gestion de la mobilité dans les entreprises, de campagnes menées par les communes et les organisations ou du soutien de projets pilotes et de modèles.

Les mesures et les succès obtenus dans le cadre de la Roadmap Velo doivent être communiqués de manière attrayante. L’information soutient la mise en œuvre des autres champs d’action. Le présent site web est la plateforme centrale d’information.

Partagez vos mesures

Existe-t-il dans votre domaine des mesures ou des activités qui pourraient intéresser nos lecteurs ? Alors n’hésitez pas à prendre contact avec nous.